Koko debut


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Dim 7 Fév - 23:05

Pour sa première journée, la jeune Luka s'était passée de
cours, après tout, elle avait bien droit à une journée de repos afin de
prendre ses repères ?
La voilà donc, à déambuler dans les couloirs de l'internat qu'elle commençait à connaître petit à petit.

Luka ne savait pas exactement depuis combien de temps elle marchait ainsi. Il faut le dire, le bâtiment est plutôt ... "grand".
Assez vite, la jeune fille se sentit fatiguer et entreprit de trouver un lieu où elle pourrait se reposer avant de reprendre son inspection.
Elle était allée voir à la bibliothèque, mais certains élèves travaillaient avec leur classe et elle ne voulait pas déranger.
Elle passe devant l'infirmerie. L'idée lui traverse l'esprit un instant mais finalement, elle se dit que ce serait assez malsain de se faire porter pâle rien que pour repartir sécher les cours après.
La cafétéria ? Fermée. Et puis de toute façon, se trouver dans cette grande salle toute seule et sans un bruit ne lui disait rien non plus.
Elle passa par le foyer des élèves : bien trop bruyant.
Lucilia arriva alors dans le couloir des salles de cours, un peu au hasard, dans lequel elle se fit la plus discrète possible.
La salle de retenu ? D'ici elle pouvait voir deux ou trois élèves qui avaient plus l'air de s'ennuyer à mourir plutôt que de s'amuser.
Elle passa alors assez vite son chemin.

Puis la voilà alors arriver devant une salle d'où n'émanait aucun bruit.
Elle se demanda d'abord de quelle salle il pouvait bien s'agir, mais sa réflexion n'eut pu aboutir que la porte s'entrouvrit. Ayant d'abord peur d'être surprise dans les couloirs par la personne qui aurait put sortir de la salle ou provoquer cet entre-bâillement qu'elle sursauta et se plaça par réflexe contre le mur.
Un instant passa, elle s'aperçut qu'il ne s'agissait en rien d'une quelconque personne mais d'un courant d'air ?

Luka s'avança alors un peu de la salle puis ouvrit doucement la porte.
En effet, il n'y avait personne. Elle poussa un soupire de soulagement.
Elle examina rapidement la salle. Ce qui attira d'abord l'œil de la jeune fille fût le tableau qui contenait une moitié de tableau noir tout à fait normal, mais l'autre, contenait quelques partitions.
Elle entra, observa les-dîtes partitions puis se retourna pour observait s'il y avait d'autres preuves de la fonctions de cette salle qui devait, apparemment, être celle de musique, quand elle vit sur le côté, jonchait sur une petite estrade, un piano qu'elle désignerait, peut-être par fanatisme, de majestueux.

L'instrument, magnifique, immaculé et légèrement nacré, attisa aussitôt la convoitise de la jeune artiste.
Sans se demander si cela allait déranger ou non, elle n'hésita pas et s'empara de la bête.
Elle ouvrit ce-dernier et tapota d'abord légèrement les touches tout aussi immaculées puis prit place.
Elle se demanda d'abord que jouer ? Mais après tout, ce ne serait qu'un essaye.
Le son était quasi cristallin et fit sourire la jeune Lucilia.
Elle se détacha les cheveux, une vague de sa crinière pâle vint lui caresser les visage pour tomber en cascade sur ses épaules.
Elle ne détachait quasiment jamais ses cheveux, sauf pour faire de la musique, allez savoir, une vieille habitude de musicienne ?
Elle inspira une fois profondément, expira tout aussi intensément.
Déposa à nouveau délicatement le bout de ses doigts caresser lentement les touches.


Une des premières chansons que son père lui avait apprise en entier.
Une pensée pour lui, une pensée à son défunt père qui lui avait légué son admiration pour la musique.
La musique, l'une des seules choses pour laquelle Luka vivait, la seule chose qui pouvait lui faire remonter la pente, le dernier lien avec son père, et comme une prière, elle jouait toujours intensément, du plus profond de son âme, pensant, peut-être, ainsi, communiquer avec son père.
Ses doigts s'enflammés sur l'instrument, un visage sans aucune expression, les yeux fermés, quelques fausses notes, peut-être, mais elle s'en fichait. La beauté de la musique ne se fait pas par l'enchevêtrement de lettres, mais par le cœur qu'on y met, par le bonheur qu'on y prend, et en partant de ce principe, Luka est la plus talentueuse de toutes les musiciennes au monde.
Faites lui du mal, faites la souffrir, mais jamais, au grand jamais, ne touchez à sa musique, à son dernier trésor sur terre, à son seul vrai bonheur. Elle vous tuerait pour ça.
La chanson prit fin, mais Luka ne lâcha pas le piano, les mains toujours accolées aux touches, comme si elles se trouvaient aimantées par elles, jouant quelques petites notes sans aucune cohérence, Luka réfléchissait sans trop savoir à quoi.
Soudain, un bruit la fit sursauter, elle appuya sa main sur les touches du piano.
Si quelqu'un était entré ou même lui avait parlée, elle n'aurait pu l'entendre, tant elle se trouvait absorbée dans son monde, mais elle ne voulait que personne n'entende sa musique, que personne n'entende cet immense cri de souffrance, que personne ne sache ce qu'elle ressentait en jouant.
Elle se retourna, lentement, voulant apercevoir une quelconque silhouette, en espérant que ce bruit, bien que cela soit peu probable provienne, comme précédemment, d'un courant d'air anodin.

Spoiler:
 

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~


Dernière édition par Luka Parks le Lun 8 Fév - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Dim 7 Fév - 23:47

Guidé par le son de cette musique je suis arrivée dans cette salle, elle joue terriblement bien qu'elle m'en donne des frissons elle me donne les larmes aux yeux car je repense a toutes les personnes de ce monde qui ne m'aiment pas pour ceux que je suis.
Le matin était ensoleillé avec quelques nuages ce qui me permet de sortir, car je n'aime guère le soleil et pourquoi? Une sorte de malédiction qu'on a nous les... Oublions pendant un instant ceux que je suis et expliquons comment je suis arrivée ici. Je n’étais pas en quête de nourriture et je ne cherchais pas à tuer, non, je voulais juste m’amuser mais personne ne supporte une fille comme moi, une fille qui n’a que la folie en elle. Quelques fois la solitude est quelque chose de fort agréable et quand on entend ce genre de musique on a cette impressions d’être seule dans un autre monde ou personne ne pourrait franchir pourtant ce n’est pas une musique joyeuse, c’est une musique assez triste pourquoi ? Cette question me trottait énormément j’écoutais la musique et elle me guida vers cette salle, la salle des artistes. Une salle magnifique pourtant je ne suis jamais partie, mais je suis sur que les instruments sont tous magnifique surtout quand on les joues à la perfection.

Je n’ai guère eu le choix de vivre ici, dans cet internat et je ne peux chercher un moyen de m’évader car nous sommes tous emprisonnés sans le savoir. Cette musique m’emprisonne plus que cet Internat, je voudrais tellement que cela ne se finis jamais car elle est magnifique je suis sûr que la personne qui y joue doit l’être encore plus. La musique s’arrêta et devenu quelque chose d’autre malgré tout c’était magnifique. J’ouvris la porte ne sachant pas qui pourrait se trouver derrière et je m’en fiche je veux juste l’écouter de plus près.
C’est une fille qui joue avec le piano, elle est aussi belle que la mélodie on pourrait croire qu’elle est destiné à la jouer. Je ne parle pas, je m’assois contre le mur juste pour l’écouter juste pour savourer cette musique qui me donne les larmes aux yeux. Elle arrive à me faire oublié un monde que je n’aime guère mais pour qu’elle autre monde ?

-C’est magnifique.
Chuchotais-je sans le vouloir.

Magnifique n’est pas encore un mot assez fort pour la décrire, mais en réfléchissant je pense qu’il n’existe aucun mot. Je me demande à quoi elle pense ? Où va-t-elle ? Que fait-elle ? Je me pose des questions vraiment étranges, mais quand on écoute ce genre de musique on a tendance à changer… La musique a un certain pouvoir, un immense pouvoir que même les vampires ou les Aishité ne possèdent pas… j’aimerais que cette musique ne se finisse jamais et qu’elle continue jusqu’à ceux que je dorme au moins… Vraiment je deviens ridicule à en mourir. Je me souviens d’un souvenir très lointain, un souvenir ou ma mère jouais d’un instrument est ce du violon ? Je ne me souviens plus, mais je sais que quand elle en jouait c’était pour que je m’endorme, pour que je fais d’agréable rêve, mais elle arrêta un beau jour… Pourquoi ? Je ne m’en souviens plus…

-Merci...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 8 Fév - 0:07

Là.
Contre le mur peint d'une couleur que l'on ne peut vraiment définir, entre le jaune pâle et le orange, une jeune fille, qui devait avoir le même âge que Luka, se tenait assise, adossée.
Une jeune fille aux longs cheveux brun.
Leurs regards se croisèrent, luka eut un léger reflexe et recula, toujours assise sur le petit tabouret assorit à son instrument de prédilection.
Luka resta ainsi un bon petit moment, à regarder l'inconnue les yeux dans les yeux. Elle n'aimait pas détourner le regard des gens qui lui faisaient face, et là, encore plus, quand cette personne s'était introduite dans son intimité.
Après être restée un petit moment ainsi, les iris bleux de l'artiste plongés dans ceux de l'inconnue, Luka se tourna vers le piano.
Elle posa ses mains sur la plache destinée à recouvrir les touches une fois l'utilisation finie mais s'arrêta en plein geste.
Soutenant le couvercle qui menacait de se refermer violemment sur les touches si Luka le relâchait ainsi.
Elle était persuadée de ne pas avoir entendu la jeune fille rentrer, et pourtant, dans son esprit, lui revint le souvenir furtif de quelques mots un remerciemment.
Personne ne l'avait jamais remerciée pour sa musique.
Cette pensée fit passer, sans qu'elle ne s'en rende compte, la peau pâle de la jeune musicienne au vermeille.
Pourquoi avait-elle exclue sa musique du monde extérieur déjà ?
Et si ctte jeuen fille ressentait la même chose qu'elle à cette écoute ?
Peut-être son geste était il un peu orgueilleux, mais Luka redressa le couvercle, laissant les touches à l'air à nouveau.
Elle effleura le clavier puis recommenca à jouer.


Suivant le mouvement imprécis de ses doigts sur lesdernières notes aigües, Luka tourna, par le même mouvement, son visage souriant vers la jeune fille qui l'accompagnait.
Ses joues étaient légèrement rosées par le manque de confiance et l'incertitude, mais Luka se décida tout de même à engager une conversation :

-Que me vaut l'honneur ?-

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 8 Fév - 19:06

J'ai peut être trouvé une chose magnifique, je ne pensais pas que dans cette Internat je trouverai quelque chose de beau pourtant voila qu'une jeune fille lui procure quelque chose de fantastique. Je suis toujours contre le mur la regardant dans les yeux avec un demi sourire, non je ne suis pas vraiment triste juste que mes yeux sont remplie de larme a l'écoute de cette douce et agréable musique. Je me souviens d'une phrase de ma mère cette sois disant bonne fée, mais qui n'a jamais était la pour moi elle me disait souvent que la musique reflété l'âme de chacun d'entre nous surtout des âmes souffrante.

Elle regarde à présent le piano, elle joue de nouveau une mélodie, une mélodie aussi belle que la précédente peut être encore plus mais pourquoi les notes ont l’air si triste ? Peut être est ce moi ? Mon humeur est peut être dans la tristesse ou dans la solitude, je n’aime guère la solitude mais j’en ai eu l’habitude après tant d’années. Je ferme de nouveau les yeux écoutant sa musique essayant de m’échapper une nouvelle fois de ce monde toujours adossé contre le mur croissant mes bras sur mes genoux…

J’ouvre de nouveau les yeux, la regardant avec un sourire elle ressemble a une fille fragile pourtant elle a l’air d’être une battante… Pour faire de si belle mélodie elle a dut en pensais par des cours ou alors c’est un don… Je pense qu’elle a un don particulier pour la musique, pour le Piano. Maintenant que j’y pense, elle me rappelle vraiment ma mère moi qui essayait d’oublier cette mère qui m’a abandonné car elle savait que je deviendrais un vampire… Une mère horrible ? Non une mère qui ne veux pas que son enfant devient un monstre, mais suis-je un monstre ? Je n’ai jamais tué, je n’ai jamais essayé de manger quelqu’un et toute les rumeurs où les vampires boivent le sang des humains sont fausse on peut prendre les animaux.

-Que me vaut l'honneur ?-

J’étais tellement dans mes pensées que j’ai presque oublié ou je me trouve… Je lui souri et la regarde dans les yeux sans dire un mot, sans dire quoi que ce soit, car je ne sais trop quoi lui dire je ne peux pas lui dire mon prénom ni mon nom et pourquoi ? Vrai elle ne me connait pas, mais gardons un peu de mystère surtout pour son bien.

-Je ne suis que la nuit et toi qui est tu pour jouer aussi bien ? Pour jouer avec autant d’âme…

Peut être qu’elle ne comprendra pas et moi-même j’ai du mal à me comprendre mes mot sortent tout seul et mon regarde est complètement absorbé dans ses yeux bleu. Plus je la regarde plus elle me donne des frissons et pourquoi ? Sa musique a dû complètement m’hypnotiser, mais quelle heure est-il ? Hum… Posons cette question plus tard et il ne lui arrivera rien temps que je serais là. Qui oserait sans prendre a moi, la plus folle des vampires ? Personne ce qui est moins amusant d’un seul coup.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 8 Fév - 19:42

En voilà, une réponse des plus énigmatiques.

-Je ne suis que la nuit et toi qui est tu pour jouer aussi bien ? Pour jouer avec autant d’âme…

"Pour jouer avec autant d'âme..."Cet remarque arracha un léger sourire au visage de Luka, empreint de mélancolie.
Elle se retourna, pour être face à son interlocuteur, toujours assise sur le fauteuil aussi blanc que l'instrument.
En voilà, de belles paroles. La poésie de cette phrase toucha Lucilia, pour ne pas dire qu'elle la dérangea. En quoi un être humain pouvait-il représenter la nuit, une chose immatérielle et pourtant omniprésente. Cela intrigua Luka, par quel rapport, la jeune fille qui lui faisait face utilisait-elle une telle métaphore lyrique ?

L'artiste réfléchit un instant, que répondre à cela ? L'atmosphère se faisait étrange, pas oppressante, loin de là, mais une apaisante sereinité presque dérangeante.
Luka ferma les yeux, elle récita la partition qu'elle venait de jouer à l'intérieur d'elle.
Soudain elle rouvrit les yeux.

-Un piano.-

Elle se retourna vers l'objet désigné.

-Je suis comme un piano, je suis cette mélodie qui résonne dans les coeurs, je suis une simple petite fille qui veut faire de sa vie un art, je ne suis qu'un instrument dans ce monde, je ne suis que ces petites notes, qui ne sait atteindre que les gens attentifs, je ne suis que cette légère mélodie qui se perd dans les profondeurs de la nuit, la seule à avoir toujours été là pour l'écouter.-

Elle releva la tête, pour plonger son regard dans ceux de la Nuit

-Ainsi, tu n'auras qu'à m'appeller Myu*.
Enchantée, Makkura**-

Ce petit jeu, cette atmosphère amusait plutôt bien la jeune artiste qui, pour une fois, restait détendue alors qu'une personne avait pu l'entendre jouer, peut-être était-ce un nouveau pas dans la voix de la guérison ?
Le deuil de son père n'ayant pas encore était totalement fait, elle n'avait jamais laissé quelqu'un écouter ce que son père lui avait apprit, mais cette fille, cette Makkura, elle était bien là, elle l'avait entendue jouer, et elle n'avait rien dit elle était restée là à écouter.
Intérieurement, Luka remercia cette inconnue et son cœur se serra.

Spoiler:
 

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 8 Fév - 20:46

Je n'attends que ses mots, que ses paroles juste pour l'écouté parler car même quand elle parle cela ressemble a une douce mélodie. Je la regarde dans les yeux attendant sa réponse qui je suis sur apportera quelque chose en moi mais quoi ? Peut être que j’attends trop… Je ne sais même pas a quoi je m’attends, je suis un peu paumé ce qui me fait rire intérieurement. Elle ouvre enfin la bouche et dit « un piano » ce qui me fait sourire pas un demi, un vrai presque rougissant par la fille qu’il a prononcé. Elle se retourne vers le piano, le regarde, le désignant mais que cherche t’elle à faire ? Cette fille devient un mystère…

-Je suis comme un piano, je suis cette mélodie qui résonne dans les cœurs, je suis une simple petite fille qui veut faire de sa vie un art, je ne suis qu'un instrument dans ce monde, je ne suis que ces petites notes, qui ne sait atteindre que les gens attentifs, je ne suis que cette légère mélodie qui se perd dans les profondeurs de la nuit, la seule à avoir toujours été là pour l'écouter.-

Mes yeux s’ouvre en grand ne regardant qu’elle ne fessant plus attention à rien même plus au piano ou a la douce musique qui c’est éteint en parole. C’est la première qu’une personne, qu’un humain lui dit ça, elle garde autant que moi un mystère qui devient quelque chose de magnifique. Je n’arrive pas à expliquer tellement que c’est un sentiment étrange, mais qui me fait sourire presque rire depuis combien de temps n’ai-je par souri pour quelqu’un ? Depuis combien de temps on ne m’avait pas fait sourire ? Je n’aurai jamais pensé que se serait un humain qui un jour arriverai à me faire ça… Car les humains sont tous remplie de haine, de rancœur et non d’une âme comme elle possède. Elle ne devrait pas être dans cette Internat qui n’est remplis que de démon. Pourquoi est-elle là ? Voilà que maintenant je m’inquiète pour une humaine, une humaine vraiment spéciale. Je l’appellerai Myu qui signifie Mélodie et me voici avec un nom assez beau je trouve Makkura qui lui signifie Nuit. Je suis la nuit et elle la mélodie j’espère que personne d’autre que moi ne trouvera cette lumière, car malgré ce qu’elle pense c’est une lumière pour moi qui est dans cette nuit interminable je ne pourrais jamais voir la lumière du soleil. Je me lève en prenant une chaise assez étrange que je pose a côté d’elle m’asseyant dessus.
Dis-moi petite Myu ou peux-tu nous emmener dans ta mélodie ? Jusqu'à ou ton âme peut allez ? Jusqu'à ou peut tu me faire hypnotiser ? J’aimerai connaitre les réponses mais seule toi en a la possibilité. Me fera t’elle écouter encore ca musique si douce a mes oreilles si réconfortante et si triste, car plus j’écoute plus j’ai l’impression que sa musique est triste j’espère qu’un jour elle me fera écouter une musique joyeuse, mais quand ce jour viendra me fera tu encore écouté ta mélodie ? Je deviens idiote a force de me poser autant de question.

-Alors Myu tu es devenu ma lumière avec ta mélodie moi qui est enfermée dans ce noir pour toute ma vie. Chaque nuit, chaque jour j’attendrais que tu m’éclaire de ta mélodie.


Je ne sais pas vraiment ou mes mots veulent en venir, je suis une fille qui parle pour ne rien dire mais qui ne peux pas mentir en parlant sauf une fois… Une seule fois j’ai mentie envers moi-même quand je lui ai dis à cette femme « Je ne suis peut être pas ta fille pour toi… Mais tu seras toujours ma mère » Ma mère est peut être… Pourquoi elle me revient à l’esprit ? Moi qui essaye d’oublié… Moi qui essaye de… Myu ta musique ma fait un effet étrange qui me fait mal au cœur pourtant je me sens apaisé. T’a musique…

-Est vraiment belle. J’ai finis mes pensées en lui disant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 8 Fév - 21:36

La jeune Makkura venait de prendre place auprès de Lucilia.
Les yeux rivé sur son piano, les paroles de Makkura lui parvinrent droit au cœur plutôt qu'aux oreilles.

La douce chaleur qui s'empara de Luka, une pointe de fierté, un peu de gêne, beaucoup de mélancolie, mais surtout, de la nostalgie.

Elle s'en rappelle encore, elle n'avait que trois ans.
Son père rentrait du travail, il retrouva sa petite fille qu'il aimait tant près de son instrument favori, le piano.
Un magnifique piano à queue, immense pour le bambin, mais si familier. D'un noir profond et doux, hypnotisant.
La petite fille était entrée dans la salle de musique de son père, elle n'avait pas le droit d'entrer, normalement, mais ce qu'elle entendait de cette pièce l'apaisait, elle voulait savoir de quoi il s'agissait, elle voulait savoir quel était ce son qui la bercait le soir, pour s'endormir, elle voulait découvrir ce qui provenait de cette pièce qui lui était interdite.
La petite fille prit peur.
Elle eut peur de se faire disputer par son père, parce qu'elle n'aurait pas dû entrer.
Mais contre toute attente, le père prit sa chère fille dans ses bras, la serra contre son cœur.
Un sourire et des mots, effaçait de sa mémoire avec le temps, mais les émotions qu'elle ressentit sous ces paroles, elles restèrent à jamais gravées dans le coeur de la petite fille.
Le père prit place sur le tabouret aussi sombre que le piano.
Il déposa sa fille sur ses genoux et joua.
Il joua la plus belle mélodie que la petite fille n'ait jamais entendue.
Une mélodie que la petite fille voulut tant connaître, mais que jamais après la disparition de son père, elle n'eut pu jouer à nouveau.

Là, dans cette salle, aux côtés de cette jeune fille, Makkura, de cette jeune fille qui faisait que Lucilia se sentait si bien.
Coincée entre les quatre murs de la salle, Lucilia se sentait voler, elle se sentait libre, libérée de tous poids.
Elle n'était plus rien, elle ne supportait plus rien, elle n'attendait plus rien, elle n'entendait plus rien, et ça lui faisait vraiment du bien.
Ce souvenir, de cette petite fille, maintenant adolescente et de feu son cher père lui revint à l'esprit.
Une mélodie si belle, si émouvante, la première mélodie qu'elle entendit de son père.
Une larme coula de son œil droit.


La petite fille, ou plutôt Lucilia. Ou bien Luka ? Ou même Myu...
Peu importe, qui elle était dans ce monde, sous le son cristallin du piano, elle était elle même, comme si elle naissait à nouveau, comme si sa vie n'avait jamais été, comme si elle était seule, dans un espace infini, dans un monde de musique qui serait le sien, un monde où aucune chose ne viendrait la déranger, où aucune autre musique ne viendrait tout chambouler.
La petite fille avait disparue, l'adolescente n'était plus, l'adulte ne serait jamais.
Un monde où un être, quel qu'il soit, resterait en paix, un monde de bien-être.
Un monde où le temps se lirait par partition, un monde où les lieux ne seraient plus que d'infimes sons, et où chaque sens ne perdraient jamais de leur acuité.

La petite fille s'arrêta de jouer, une fois la mélodie finit, laissant place à nouveau à Luka qui ouvrit à nouveau les yeux.
Elle était bien là, dans la salle de musique de l'internat Koko Debut.
Elle sourit et les larmes commencèrent à couler, mais elle ne réagit pas, comme si elle ne s'était pas sentie pleurer.
Elle se tourna vers Makkura, la seule à qui elle avait pu se confier. Peut-être était-ce justement parce qu'elle ne la connaissait pas encore bien, mais pour Luka, le simple fait qu'elle l'ait écouté jouer était une sorte de confidence, car le genre d'émotions qu'elle retranscrivait par sa musique, jamais ses mots ne seraient assez forts pour exprimer leurs profondeurs.
Elle se lissa aller à quelques sanglots. Elle se laissa aller à être humaine.
Et au milieu d'un sanglot, elle murmura.

-Merci...-

Pour, par la suite, répéter ce remerciement plusieurs fois, toujours en haussant un peu plus la voix, pour finir par hurler ce mot plein des plus beaux sentiments du cœur de Lucilia qui semblait se déchirer un peu plus à chaque syllabes, à chaque lettres qui les composaient.

Tenant sa tête entre ses mains, elle s'était niché contre Makkura sans aucune gêne pour lui dire ce qu'elle avait à lui dire.
Les sanglots continuaient, puis Lucilia redressa la tête pour à nouveau planter son regard azur dans les yeux énigmatiques de sa vis-à-vis.
Un sanglot puis une phrase.

-Je t'écrirais une mélodie.
Une mélodia qui te sortiras de ta nuit éternelle, un son pur et cristallin comme jamais tu n'en as entendu et ta nui s'éclairera sur un nouveau jour, laissant place à l'aube d'une nouvelle vie sans nuage !-

La ferveur et la volonté qu'elle avait mise dans ces dernières phrases se lirent dans les iris de Lucilia qui ne pu retenir un sourire des plus sincère, tout en continuant de pleurer.

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Mar 9 Fév - 23:26

Cette fille qui pleure, cette fille qui possède une douce voix et une ci douce mélodie mérite le bonheur le plus grand qu’on puisse donner à quelqu’un. Je ne sais trop comment agir face aux larmes qu’elle lâche sur moi, car je n’ai pas l’habitude de sécher les larmes a quelqu’un pourtant elle me donne l’impression d’être heureuse… Peut être est ce moi ? Je ne me souviens pas vraiment comment j’étais avec mes amies tellement que cela remonte. Elle sanglote sur moi et mes bras s’approche d’elle l’entour de plus en plus que suis-je entrain de faire ? Avec Humaine… Chez nous les vampires devenir ami avec un humain risque de faire beaucoup de dégât. Vous avez déjà vue des vampires devenir amie avec humain sans que celui-ci ne se transforme ? Jamais ! On pourrait presque dire qu’une loi existe par rapport aux humains. Plus elle pleure plus j’ai envie de la protégée de ce monde…

Je regarde la fenêtre est la nuit commence à tomber, la nuit est la pire chose qu’il existe dans cette Internat, il faut qu’elle rentre au dortoir elle sera plus en sécurité la bas que dans cette salle quoi que sa musique peut-être très protecteur. Elle essaye de dire des mots et c’est mot commence à prendre un sens « Merci » Pourquoi me remercie t’elle ? Je n’ai rien fais pour qu’elle me dit ça ou alors j’ai du… Je dévie mon regard essayant de la regarder dans ses yeux bleu, ses yeux qui risquent fort de rentrer dans ma tête toute ma vie, elle possède des yeux que je n’avais jamais vus avants. Je la regarde sans montrer mes émotions, je suis forte à ce jeu personne ne peut savoir ce que je ressens non personne et c’est peut être ce qui me sauve à chaque fois.

-Je t'écrirais une mélodie.
Une mélodie qui te sortiras de ta nuit éternelle, un son pur et cristallin comme jamais tu n'en as entendu et ta nui s'éclairera sur un nouveau jour, laissant place à l'aube d'une nouvelle vie sans nuage !-

Me sortir de la nuit est ce possible ? En est-elle capable de me faire sortir de ma malédiction pendant quelques instants ? Personne ne m’a jamais aidé, personne n’a jamais voulu m’écouter tout le monde est égoïste ne pensant cas eux-mêmes alors pourquoi le ferait ? Que gagnerait elle en fessant cela ? Il y a quelque chose d’étrange qui ce passe est que je crois en ses mots, ses mots me donne envie de sourire. Je la prends dans mes bras la serrant contre moi, je ne sais pas ce que je cherche à faire, mes actes et mes mots sont depuis tout a l’heure devenu étrange je n’arrive plus a me contrôler est ce que j’ai déjà réussie à me contrôler ? Non…
Elle continue de pleurer dans mes bras, je la serre de plus en plus fort sans trop lui faire du mal la laissant respirer mais la nuit ce fait de plus en plus cela devient dangereux de rester ici. Je prends sont visage entre mes mains essuyant chaque larme avec mon index.

-La nuit est éternel alors j’attendrais jusqu'à ce que la nuit disparait que tu m’apporte cette douce mélodie. Je te protégerais de cette nuit Myu, tu es devenu ma mélodie.

Je commence à comprendre mes mots petit a petit, cette fille est devenue ma mélodie et je ne veux pas la partager ce qui est assez étrange car c’est la seconde fois que cela m’arrive… Tu possède d’étrange pouvoir pour une humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Lun 15 Fév - 14:24

Luka se redresse, durement.
Elle réfugie son visage entre ses mains.
Jamais elle ne s'était aller comme ça depuis la mort de son père, elle avait tout quitté, ses amis, sa famille, pour se réfugier ici, peut-être était-ce toute la pression de ces derniers années qui ressortaient en une fois grâce à la musique et à cette fille.
La musique, elle avait toujours été un échappatoire pour la jeune pianiste, mais jamais elle n'avait ressentie cette sensation, la sensation que quelqu'un l'écoute, apprécie sa musique, qu'elle n'est plus exactement toute seule.
Parce que depuis la tragédie, elle s'est toujours sentie seule, elle n'a sue retrouver confiance en elle ni le bonheur d'être entourée.

Après un instant, elle ôte son visage mouillé de ses mains toutes aussi humides, elle essuie négligemment ses larmes d'un revers de mains puis reste un moment sans dire quoi que ce soit.
Une note au piano.
Un do.
Un regard discret vers "Makura", un léger sourire.

Puis son regard se tourne à nouveau vers le piano. La musique, elle l'avait toujours rendue tellement heureuse, mais aussi tellement triste, ce qui avait certainement donn naissance à cette inconcevable admiration.
Bien que sa musique eut toujours été un moyen de décompresser, de se refaire, jamais elle ne s'était lâchée ainsi, et c'est là qu'elle comprit la valeur du fait d'avoir quelqu'un à ses côtés pour l'écouter, une des raisons certainement, qui la poussait à tant apprécier son père alors que sa mère, ne l'écoutait qu'en tant que parents, et n'avait aucune objectivité.

Un soupire bruyant et plus aucune larme ne coulait sur les joues de la musicienne.
D'un geste vif, elle se tourne à nouveau vers son accompagnatrice :

-Tu sais en jouer ?-

Dit-elle en désignant le piano.

Spoiler:
 

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Mar 16 Fév - 21:44

Elle ne pleure presque plus toujours dans ses pensées et moi que suis-je entrain de faire a la réconforté ? J’ai envie de l’aider mais comment ? Je ne pense pas avoir encore ce sentiment d’inquiétude, mais alors quel est ce sentiment que je porte en moi ? Pourquoi je me pose autant de question je ne suis même pas sur de la revoir un jour. J’ai dis que je reviendrais tout les soirs pour l’attendre mais vais-je le faire ? Je me connais parfaitement même si je le ne souhaite pas je reviendrais car je suis une idiote profonde. Cette fille est différente, mais différente a quel point ? Lui aussi il était différent lui aussi, mais à la fin il ma montrer sa vrai personnalité alors je me suis changer en vampire juste pour qu’il en devient un. Changeons de pensé celle là ne sont pas vraiment excellente et si ça continue je vais avoir un mal de tête pour demain.
Je n’avais pas remarqué mais elle a arrêtée de pleurer pour regarder le piano une nouvelle fois, il doit avoir une histoire ce piano. Elle me regarde d’un seul coup pour me demander si je sais jouer du piano je réponds négativement en remuant la tête sur les côtés. Je me lève pour allez vair un violon, je le prends avec délicatesse.

-Ma mère fessais du violon si mes souvenirs sont bon…


Je pose le violon en le regardant et un égout horrible venu dans ma bouche, une envie de vomir ? Je crois que j’ai encore de la rancœur pour cette femme qui a abandonné son enfant. Je regarde de nouveau vers la fenêtre, il fait nuit ou presque je ne pense pas qu’il faudrait rester ici… J’espère qu’il ne se passera rien et que rien ne va arriver… Pourquoi j’ai l’impression que si je de ça il va ce passer quelque chose ? Bref… Je me rassois à côté d’elle avec un grand sourire je lui dis

-Je préfère écouter la musique qu’en faire.

Qu’est ce que je peux lui dire de plus ? Rien… De toute façon je ne serais pas en jouer je regarde de nouveau la fenêtre et je commence vraiment à m’inquiéter je lui montre avec mon doigt le ciel qui devient vraiment sombre. Moi je ne crains rien la nuit bien au contraire, mais je ne souhaite pas qu’un de ses monstres affamé viennent la manger au pire je me battrais contre eux. Je dois être folle pour me battre contre ma race mais ils sont tous pareil.

_______________


Au fond tu ne me connais pas? Moi une fille sage...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Mer 17 Fév - 12:30

Du violon, c'est apparemment l(instrument que pratiquait sa mère, bien qu'elle n'en soit pas sure.
Le violon, un instrument magnifique mais jamais Luka n'avait appris à en jouer. Elle touchait un peu à tout, il faut dire que l'activité de son père la faisait rencontrer des musiciens du monde entier, et bien qu'elle ait déjà rencontrée des violonistes de talents, jamais elle n'avait plus approfondie avec cette instrument.
Cependant, Luka perçut le regard que Makkura lançait à cet instrument. Avait-elle de mauvais souvenirs avec cet instrument ? Ou peut-être était-ce avec sa mère ?
Ça, Luka savait ce que c'était, elle n'a jamais été très proche d'elle, mais la rancœur que semblait porter Makkura paraissait plus intense, plus profonde.

L'inconnue vint se assoir près de Luka, lui désignant la fenêtre de la salle. Instinctivement, Luka se retourna pour voir ce que pouvait bien lui montrer la jeune fille.
Elle comprit vite, il commençait à faire nuit.
C'est vrai, elle ne savait même pas si elle avait ou non le droit de se trouver là, ou juste d'érer dans les couloirs une fois la nuit tombée.

Luka regarda à nouveau sa nouvelle amie, lui sourit et hocha la tête positivement, pensant que celle-c, par la désignation, essaye de lui faire comprendre que si elle reste là, elle risque de se faire attraper par un gardien de nuit.
L'artiste pose doucement ses doigts sur le piano, sans en faire sortir une note puis attrape le couvercle et en recouvre le clavier.

Elle se lève, lentement.
Un dernier coup d'œil sur l'ensemble de la salle et Luka s'aperçoit qu'il devait vraiment être tard. Combien de temps était-elle restée ici ? C'est toujours comme ça quand elle commence à jouer de la musique.
Elle tend le bras vers Makkura, pour l'inviter à se relever et un coup net de la tête en direction de la porte lui fait comprendre qu'elle a l'intention de s'en aller.

Cette porte, elle l'ouvre pour s'engouffrer dans le couloir sombre.
Ne trouvant pas d'interrupteur à tâtons, Luka abandonne et décide de se diriger dans le noir.
Un moment d'attente pour que Makkura se retrouve au même niveau qu'elle puis Luka lui avoue finalement.

-Merci d'avoir été là aujourd'hui.
Je ne sais pas si tu as conscience, mais tu es la première personne que je laisse m'écouter.-

Un léger rire et ses joues se peignent en vermeille avant de continuer.

-Je vais retourner dans ma chambre... Tu veux m'accompagner ? On pourra toujous parler un peu et j'aimerais bien apprendre à connaître mon unique spectatrice.-

Un nouveau rire étouffé dans l'obscurité de l'endroit.

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haya I. Mizaki
Crazy Powa X Vampire

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 18/09/2009
Localisation : u_u Dans ta... XDDDDDDDD

Qui est tu?
Orientation sexuel: Monosexuel
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Ven 19 Fév - 14:11

Je la regarde toujours, mais je regarde plus la nuit qui est totalement mon univers comparé a elle j’espère qu’aucun de ses monstres on va croiser sinon je ne donne pas chère de notre peau… Je peux être positive et négative en même temps, mais de toute façon il y a beaucoup plus d’humain que de vampire je crois et je ne veux pas vérifier. Elle me temps le bras et me montre la porte, je pense qu’il est temps de partir je me lève a mon tour regardant brièvement la salle. Elle ouvre la porte qui était fermer jusqu'à maintenant pour y sortir, elle ne doit rien y voir ce qui est assez marrant surtout que moi je voix beaucoup mieux qu’elle. C’est assez chouette d’être un vampire on peut au moins voir la nuit, mais je me demande comment sait d’être un Humain ne pouvant ni voir la nuit sans pouvoir sans défense… Ils sont juste idiot ne connaissant pas la triste vérité qu’il les entours, ce monde ne leur appartient pas il nous appartient ? Elle cherche quelque chose mais quoi ? Je ferme la porte derrière moi tout en regardant le couloir surtout je regarde s’il n’y a pas de monstre a l’horizon on ne sait jamais, mais il n’est pas encore l’heure.

Elle me remercie d’être là… Je suis sa première… Je crois que je dois afficher un énorme sourire sur mes lèvres mais heureusement qu’elle ne doit pas le voir… Enfin je crois… Elle rit, elle un charmant rire cette fille doit être vraiment douce non ? J’ai envie de voir, je voix depuis longtemps l’interrupteur mais dois je appuyer dessus ? Pourquoi pas ?

-Je vais retourner dans ma chambre... Tu veux m'accompagner ? On pourra toujours parler un peu et j'aimerais bien apprendre à connaître mon unique spectatrice.-

Grâce au clair de lune on peut voir, je me mets à côté d'elle lui présentant ma main pour ne pas qu’on ce perde ? Surtout pour ne pas qu’on ce sépare.

-Je veux bien en être la seule pour une éternité. Je ne suis pas une spectatrice mais une sorte de fan non ? Je veux bien t’accompagner et les nuits ici sont assez dangereuses.

Je ne suis peut être pas quelqu'un de bien, mais avec cette fille j'arrive a être normal et presque douce. Tout ce que je souhaite pends l'instant et ne rencontré personne qui pourrait nous causer des petits problèmes.

_______________


Au fond tu ne me connais pas? Moi une fille sage...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Parks
Black Rock Shooter ~

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 25

Qui est tu?
Orientation sexuel: Bi
Mes relations:
Numéro de tel :

MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   Dim 28 Fév - 22:30

Luka sourit.
Elle sentait vraiment quelque chose d'étrange chez cette fille, elle était mystérieuse, elle pouvait même avoir quelque chose de... Comment dire ? Gênant ? malgré tout, elle avait un petit côté enfantin, elle semblait ne pas le vouloir, mais donnait l'envie de la protéger, on sentait bien qu'elle n'était pas quelqu'un... "d'ordinaire".
Mais c'est ce qui était tellement excitant.

Luka tendit sa main vers sa nouvelle amie, si on pouvait dire ça comme ça, afin de l'entraîner dans les fin-fonds des profonds couloirs sombres de l'école.

Cette ambiance froide, glauque et inquiétante devenait poétique et douce, accompagnée de cet énergumène.
Le pas rapide et joviale, Luka, suivit de près par Makkura, tenait celle-ci fermement par le poignet pour ne pas la perdre.

Les deux jeunes filles passaient toutes deux par les couloirs plus sombres et inquiétants les uns que les autres, mais Luka gardait le sourire, elle avait trouvée une personne avec qui elle se sentait bien, avec qui elle pouvait être elle même.

Le souvenir de ses amis d'Amériques lui revenaient petit à petit en tête.
Cassandre, Alexis, Hope, Emily, Gaël, Myrth, Rapha. Tout ceux qu'elle avait délaissés depuis ces dernières années.
A l'ouverture d'un couloir, alors qu'elle et Makkura pénétraient à l'extérieur de ces allées infinie, Luka plongea son regard bleuté dans les majestueuses infinités du ciel, d'un bleu marine profond, contrasté par les tâches claires que formaient les nuages, parsemant le ciel. Les étoiles, semblant veiller sur l'école endormit, la seule source de lumière environnante, rassurante et mystique, attirait le regard de l'artiste.

Nostalgique, le sourire aux lèvre, Luka se remémora les années qu'elle avait passée avec ses amis qu'elle avait volontairement laissé tombé.
Une fois en Amérique, certainement qu'elle reprendrait contacte avec eux, elle s'en ferait une joie.

Reposant son regard sur terre, celui-ci fut attiré par une silhouette dans la cour, une forme obscur qui s'était mêlée à la tranquillité de l'endroit.
Pensant à une bête quelconque, Luka ne prit pas plus attention à ce fait, une idée lui traversa l'esprit.

-Dis, Makkura, pourquoi rentrer maintenant ? la nuit est si belle...-

Un sourire malicieux alla se dessiner sur les fines lèvres de Lucilia.

[TO BE CONTINUED]

_______________

~Luka's song~

~Cage of the kings~
~No need for wings~
~So turn them to stone~
~From roses to bone~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite, une rencontre, un coup de foudre [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de foudre !!!
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Un coup de Foudre ?
» L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]
» Coup de tête, coup de foudre ♥ (Jasper) [X] TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Koko debut :: Internat :: Salles des clubs Normal :: Salle des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit